ITINERAIRES D'EXCURSIONS AU SALEVE
Guide du Salève du Club Alpin Suisse, section genevoise ( vers 1932 )
retour

1


Tour du Petit Salève à pied

De Veyrier à Monnetier par le Pas de l'Echelle ou}a voie du tram (itinéraire 8); descendre à Mornex par la route (raccourcis) puis à Etrembières par l'ancienne. voie du tram (8), passeraprès une carrière au Château d'Etrembières. puis par la roùte au ruisseau d'Aiguebel1e (restaurant); au passage à niveau, prendre à gauche _n chemin qui longe la voie du train, s'en écarte parfois et aboutit à la douane de Veyrier; de Veyrier à Etrembières 2 heures - A Veyrier : 50 minutes.

retour


2


Sentier d'Aiguebelle

Du restaurant d'Aiguebelle (à 10 minutes d'Etrembières sur la route de Veyrier) un sentier rapide et fatigant au début remonte la rive gauche du ruisseau puis se dirige à droite, moins raide. Bifurcation. A droite: sentier horizontal pour les Voûtes et le Château et le village de Monnetier (50 minutes).
A gauche: sentier montant encore. et débouchant sur une prairie en terrasse au-dessus de Monnetier (lh20). De là au sommet par des prés et sentiers en 20 minutes.

retour


3


Le Château de l'Ermitage et les Voûtes.

Du haut du Pas de l'Echelle, gagner le Château (hôtel en été) par son avenue carrossable ou un sentier parallèle. Passant derrière le château. on atteint en quelques minutes les Voûtes de l'Ermitage. formation rocheuse due aux eaux de l'époque glaciaire. habitées dans la préhistoire. Un sentier étroit continue en descente légère vers le nord et descend (rapide pour finir) à Aiguebelle
(itinéraire 2) et Etrembières (1 heure).
Voûtes supérieures, ou Balmes de Satan. Prendre à Monnetier un sentier derrière la laiterie (côté Veyrier) et monter à la seconde esplanade herbeuse dominant le Château. Un sentier horizontal en forêt sur la face nord-ouest de la montagne mène en quelques instants aux Voûtes supérieures, moins profondes. mais plus longues et pittoresques que les inférieures. Site splendide. Ne pas poursuivre vers Etrembières : le- sentier se perd dans la broussaille. mais revenir sur ses pas à Monnetier (aller et retour: 30 à 50 minutes).

retour


4


De Monnetier au Petit Salève


Un chemin quitte le village (680 m). plus bas que la place de l'Eglise. côté Mornex. et monte à gauche vers la crête sud. On atteint le sommet par cette crête ou par un sentier plus à droite (prés et taillis). Ou bien au sortir du village, prendre un sentier à droite, direction Mornex, passer sous une carrière (coins pour pique-nique) et rejoindre la crête est de la montagne. De là, un chemin monte à gauche vers le sommet qu'il atteint après avoir traversé le "Camp des Allobroges" (mur d'enceinte couvert de taillis) 35 à 50 minutes.

retour


5


Tour du Petit Salève, dès Monnetier, par le col de Châtillon

De la Place du village, suivre sur 400 m la route de Mornex jusqu'à une croix. Prendre une petite route à gauche. Elle aboutit en montée. en 10 minutes, à un beau point de vue: croupes rocheuses dégagées, garnies de genèvriers. Continuer à plat vers le nord, puis prendre le chemin de droite desèendant légèrement (à gauche, on laisse deux chemins pour le Petit Salève). Après un parcours horizontal dans les taillis, on débouche 'dans une prairie. près de béaux blocs erratiques taillés, endroit dit "col de Châtillon". Un sentier passant à gauche des blocs tourne bientôt à droite et descend au Trou de Tarrabarra et à Mornex (itinéraire 6).
Prendre le sentier qui monte tout d'abord à gauche, au-dessus des blocs. Il descend bientôt et s'engage dans la face ouest du Petit Salève (à gauche, peu après les blocs, une sente monte en suivant l'arête vers le sommet, déconseillé). Après un parcours horizontal ou légèrement montueux, le sentier rejoint celui qui monte d'Aiguebelle, et déboûche sur la prairie en terrasse_ au-dessus de Monnetier (itinéraire 4). De Monnetier à Monnetier : Ih30 ,à 2 heures. En sens inverse, après la terrasse herbeuse, une fois dans la forêt, prendre le sentier de droite.

retour


6


De Mornex au Trou de Tarrabarra et au Petit Salève.

Tarrabarra : nom d'origine celtique (Bar = Mont, Tarrar = percer)

Du vallon séparant le Salève du Mont Gosse (propriété privée, point de vue au portail), un chemin monte dans les bois à gauche vers le nord jusqu'à la crête nord-est de la montagne. Plus loin, dans le vallon (station "Bonzanigo"), un chemin parallèle part à gauche. A une bifurcation, prendre à droite. On arrive de Mornex en 25 minutes au Trou de Tarrabarra (550 m), puits de roc dominant la plaine. (On peut de là, par une sente très rapide, descendre' à gauche à la route de Veyrier et au Château d'Etrembières). Du. Trou de Tarrabarra, des sentiers montent vers te sommet, passent par des blocs erratiques taillés, (col de Châtillon) et le Camp des Allobroges (ne pas s'engager 'dans la face ouest à droite). Du Trou au sommet: 1,20 heure.

retour


7


Pas de l'Echelle, Monnetier, les Treize Arbres

Un chemin large mais assez raide quitte la douane de Veyrier (404 m) traverse la voie ferrée et après un lacet dans les carrières, monte à gauche vers le col de Monnetier. C'est le Pas de l'Echelle, le chemin le plus classique du Salève.

Dans le haut, escalier de 101 marches taillé dans le roc (autrefois échelles). Courts lacets, fontaine, puis nouvel escalier débouchant dans le vallon de Monnetier à 3 minutes du Château de l'Ermitage (à gauche) et du village (688 m). De Veyrier : 40 à 50 minutes.
Variante. On peut, à Veyrier, se diriger vers la gare du téléphérique et prendre un peu avant, à gauche, l'ancienne voie du tram du Salève. Elle monte parallèlement au Pas de l'Echelle. Dans le haut, tunnel mal éclairé (plus monotone). On rejoint le sentier entre les deux escaliers.

De la Place de l'Eglise, prendre la route du Salève jusqu'au premier virage. Continuer par un large chemin montant à droite (plus loin, ne pas aller à gauche dans une carrière). Le chemin, plus rapide, tourne plus haut à gauche. Il conduit dans une carrière, vaste place de jeux à l'ombre l'après-midi.Ne pas le suivre mais prendre au virage à droi_e un sentier débutant par une petite vire rocheuse. On laisse à droite le départ du Sentier des Bucherons (itinéraire 9). On rejoint l'itinéraire 8 vers un oratoire. Avant l'oratoire. suivre le bon sentier de gauche, un peu rapide. dans. la forêt.. Il coupe la route à 150 m à gauche de l'esplanade et du restaurant de la Croix (887 m), et continue à monter à gauche dans la forêt. coupant encore la route 4 fois. dans les prairies jusqu'au restaurant des Trei'ze Arbres (ou Tres Arbres). (1147 m). On peut continuer jusqu'à la Grande Gorge et la Croisette. De Monnetier à la Croix: 35 minutes. De là aux Treize Arbres: 40 à 60 minutes. De Verrier : 2h à 2h30.

retour


8


Le Canapé. Sentier des Crêtes,de Monnetier à la Croisette

a - Le Canapé. Au haut du Pas de l'Echelle. passer le pont à droite. et prendre. après le chalet. le sentier horizontal longeant la clôture. Il monte un moment dans les taillis. et atteint en 10 minutes la Vire du Canapé ou Corniche des Chèvres dominant la plaine. Le chemin bien tracé. facile. parfois un peu vertigineux (prudence !) continue vers le sud sur 3 ou 400 mètres sous de magnifiques balmes rocheuses (site nommé "les Carrières de Carouge"). Né pas dépasser la fin des Voûtes. mais revenir sur' ses pas à Monnetier. (Le "sentier des Chèvres". qui descend plus loin à droite est dangereux et tout à 'fait déconseillé). De Monnetier. aller et retour: 40 à 50 minutes.

b. - Sentier des Crêtes. De Monnetier à la Station supérieure du Téléphérique.
Au haut du Pas de l'Echelle. traverser le pont à droite. et après un chalet. monter en zigzag dans la forêt (en laissant à droite le sentier du Canapé). (Un raccourci part de la votlte supérieure du tunnel. rapide et rocheux). On passe par des blocs erratiques et un oratoire. Avant l'oratoire. départ à droite du Sentier des Bucherons (itinéraire 9). De là. on attein_ l'esplanade et le restaurant de la Croix par ùn' bon sentier à gauche. atteignant la route à 150 m de la Croix (itinéraire 7) ou par une sente étroite et rapide arrivant à droite du restaurant (alt.887 m). De la Croix. suivre la route sur 100 mètres. et prendre le premier chemin à droite (on peut aussi p_rtir .de la borne. derrière le restaurant). Par des taillis puis des prés on atteint la station du téléphérique (1087 m). restaurant. esplanade). De Monnetier à la Croix: 30 à 40 minutes. De là au téléphérique: 30 à 40 minutes.

8 bis) Promenade des Crêtes, du Téléphérique à la Croisette
De la station (1087 m) un raccourci coupe le virage de la route. Prendre ensuite un bon chemin à droite, longeant la crête. On passe à la Table d'Orientation. Des sentiers à droite de la route permettent de longer les escarpements de la Petite Gorge et de la- Grande Gorge. On rejoint la route au point de vue. On peut ensuite descendre à gauche aux Rochers de Faverges (de là, iti: néraire 21), ou rester à droite au-dessus cie la route, par les prairies sommitales (coupées de barrières en barbelés). On passe à la Ferme auberge des Crêts, et redescend par de bons sentiers à la Croisette (5 kilomètres, 1h15 à 1h30).

retour


9


Sentier des Bucherons
(pour touristes exempts de vertige)

Un sentier bien marqué quitte l'itinéraire 8 avant la Croix, un peu en-dessous de l'Oratoire (on y arrive également par 7) et s'engage à droite dans la face ouest du Salève, à flanc de coteau, sous l'avant-dernière bande rocheuse visible de Genève. Il monte peu à peu, le long de vires boisées, passe sous les câbles du téléphérique (site impressionnant, mais non dangereux) et débouche dans la Petite Gorge dont il atteint. la crête à gauche par un couloir pierreux, l'Echelle de Jacob (lh15 à 1h30). Impraticable en hiver (glace).

retour


10


Grande Gorge

Départ de la Ferme de l'Hôpital, de Crevin, de Collonges par la Sésia ou du village de Bossey (également de Veyrier par 14). De Bossey église, prendre la route de Crevin. Tourner à droite à un oratoire, puis à -gauche, horizontalement, et s'engager par un chemin bien marqué dans les taillis, vers la montagne. On coupe le chemin Veyrier le Coin (14). La pente s'accentue. Après un grand lacet à gauche, on revient dans la gorge. Courts virages dans un couloir, puis montée terminale moins rapide jusqu'àune source (plaque du CAS). De là, on tourne à gauche et rejoint la route des Crêtes (à droite, dès la source, sentier de la Corraterie vers la Croisette). De Bossey 2h à 2h30. De Veyrier 30 minutes de plus.


retour


11


Sentier du Chavardon
(pour montagnards exempts de vertige et habitués au rocher)

De Collonges au Coin. Prendre le sentier d'Orjobet. Après 20 minutes de montée, bifurcation à gauche (écriteau). (On peut, quittant le sentier d'Orjobet plus bas, franchir le Saut de la Vipère, mur rocheux, et rejoindre le chemin plus haut). Le sentier d'abord horizontal, descend un pas rocheux, passe au Portail du Chavardon, et continue vers le nord, bien marqué jusqu'au bas de la gorge du Sphynx qu'il remonte en lacets. Par quelques pas rocheux faciles on atteint la Grotte de la Mule (1050 m) qui traverse le Sphynx de part en part. C'est l'aboutissement des nombreuses varappes du Salève.

Après quelques murs rocheux (câbles) on s'engage à droite sur des vires. Nouveau mur avec poignées de fer. On passe à une vire supérieure. Le sentier se dirige ensuite horizontalement à droite, sous le Trou de la Tine, puis rejoint celui d'Orjobet. On descend par des prairies à la Croisette.
Du Coin à ia Grotte de la Mule: Ih15, au sommet: 2 heures.

retour


12


Sentier d'Orjobet (nom du guide de H. B. de Saussure au Salève)
Créé par le Club alpin de Genève. C'est un des plus fréquentés. De Collonges au Coin, deux routes et deux sentiers (1/2h); prendre à l'extrémité sud du hameau (auberges) le sentier, large et bien marqué, parfois rapide et pierreux. Après. de nombreux la cets, il s'engage dans la Grotte d'Orjobet (on peut en explorer le fond), puis monte en pente plus douce dans les prairies à droite (à gauche itinéraire 13). On rejoint la route des Crêtes ou un sentier descendant à la Croisette (1175 m). Du Coin, Ih40 à 2 heures.

retour


13


La Croisette. Trou de la Tine, la Corraterie, Grande Gorge
(Non recommandé aux personnes sujettes au vertige)

De la Croisette (11 75 m) suivre au nord la route des Crêtes ou un sentier jusqu'à une bifurcation (10 m), prendre à gauche le sentier d'Orjobet. Après 300 mètres. notre chemin sien écarte à droite. en montant. et passe sous le grandiose Trou de la Tine (on peut y' pénétrer. pen.te terreuse). (On peut aussi. passer en pont au-dessus du Trou de la Tine. On rejoint alors l'itinéraire 13 par ,une courte descente dans la combe). Le sentier contourne la combe. à niyeau. et s'engage dans les vires grandioses dites- "la Corraterie" (câble). Site incomparable. vue étendue sur le lac. On continue vers le nord dans les taillis. pour gagner les prairies du sommet et la route. Ou bien. en descendant légèrement. prendre à gauche le sentier qui mène à la source de la Grande Gorge. et de là au sommet.

retour


14


De Veyrier à Bossey.Collonges. et au Coin, par les bois

a. Chemin inférieur.
De' la station S.N.C.F. Veyrier Bossey. se diriger (route) vers la montagne. Contourner par-dessus puis à droite une clOture de ciment et monter légèrement vers le sud dans les taillis. Le chemin traverse une prairie. puis des bois. Il passe près du Lac Noir et du Monument de Lassale. mort en duel à Veyrier en 1864 (à droite du sentier). On atteint en 40 minutes Crevin (étang. château). puis Boss'ey et Collonges par une petite route (50 minutes et 1hI0).

b. Chemin supérieur (Vue moins dégagée. plus long)
De la douane de Veyrier. prendre la seconde route à droite après le passage à niveau (itinéraire 7. variante). et suivre l'ancienne voie du tram du Salève. vers la montagne. Prendre la route de droite. se dirigeant au sud dans les carrières. Après un court zigzag à gauche. continuer par un sentier le long d'une clOture. Le sentier s'améliore rapidement. Il monte passablement. puis continue à plat. Laisser à droite deux chemins menant.à Crevin et Bossey. On croise le sentier de la Grande Gorge (itinéraire 10). le suivre un instant à gauche. puis continuer à droite. Très bon chemin dans les taillis jusqu lau dernier virage de la route Collonges le Coin. De Veyrier : 1h30 à 1h45 (en sens inverse. éviter de monter trop haut à droite).


retour


15


Collonges-Archamp. Les Beulets-Beaumont.

(Les sentiers Vovray-les Beulets sont peu praticables) D'Archamp. par la route de Blecheins. puis un large chemin à gauche. on monte vers les forêts en passant près d'un petit garage et au-dessus d'une villa. Plus haut. le sentier. mal marqué.' traverse une zone de roseaux (à déconseiller par la pluie). Il contourne par la droite un bois de mélèzes et débouche dans le pâturage des Beulets (autrefois auberge), 928 m. On peut continuer en montant à droite au-dessus du chalet vers les Pitons (itinéraire 17). ou' descendre au village de Beaumont. et. de là, par une petite route puis un chemin horizontal à l'Abbaye de Pomier (780 m. hôtel). ou au Châble. D'Archamp aux Beulets Ihi5. De là à l'Abbaye de Pomier Ih15 (au Châble 1h).

retour


16


Le Châble. Pomier. St. -Blaise. les Avenières. Cruseilles

Parcours peu accidenté par route et chemins de campagne. Beaux points de vue. 2 heures à 2h30. Retour en bus de Cruseilles au Châble et St. -Julien.

retour


17


Beaumont (les Beulets), les Pitons

Route carrossable de Collonges, ou du Châble, à Beaumont (755m) et "chez Marmoux" (840 m). Un bon chemin monte dans les prés à droite de la ferme, puis dans la forêt. Il débouche (plus étroit dans le haut) dans le pâturage. sous les rochers du Grand Piton. On atteint le sommet par la droite (sente mal marquée), ou mieux. par la gauche. en passant à la "source des Pitons". Le Grand Piton,. 1375 m. (tour d'observation ruinée. la Tour Bastian. 1ge .siècle) point culminant des Salèves. présente une esplanade rocheuse. Vue étendue côté lac et Jura seulement. A deux pas une colonne de roc étrange. la "Sorcière". domine le vide (ac.cès scàbreux).
Vue plus dégagée au point 1368. à 300 mètres au nord (éminence appelée "Petit Piton" à Genève). De Beaumont ou "chez Marmoux" au sommet: Ih30 à 2h.

retour


18


Beaumont-la Thuile-Ies Pitons

Le chemin part derrière l'église de Beaumont (755 m)'et monte en pente douce à droite. Il rejoint après 15 minutes celui qui monte du Châtie par Clussy. Plus haut, la pente s'accentue en forêt. On arrive au pâturage de la Thuile (1158 m). (Auberge ouverte toute l'année). De Beaumont 1h15 à 1h30, du Châble 1h30.
-De la Thuile, un bon chemin monte à gauche dans le _pâturage, vers le nord, et rejoint en 30 minutes, en pente douce, la route des Crêtes au sud du Grand Piton. De là, en 10 minutes au sommet.
De la Thuile, petite route forestière partant au sud et rejoignant la Cr.ête en deux lacets (1 km 800).

retour


19


Sentier des Convers (de l'Abbaye de Pomier à la Pointe du Plan)

Du Châble à l'Abbaye: route. Prendre plus haut, à droite de la ferme, et monter à gauche vers une carrière. Le sentier en sort au fond à droite et monte par de nombreux et rapides lacets dans la forêt. Il débouche au bas du pâturage des Convers dont on atteint le chalet à travers prés (1210 m, 1h20).
Des Convers, deux chemins parallèles partent à gauche (nord) vers la Thuile (25 minutes, restaurant). Une sente plus rapide monte dans les préEi_' _raverse un ruisseau à gauche, et rejoint la route des Crêtes (20 minutes) à un petit col, ou atteint plus à droite la Pointe du Plan (25 minutes).
Ce sommet trop délaissé offre une vue étendue sur les Alpes et le Genevois. Banc. De Pomier au sommet: 1h45.

retour